Archive pour août, 2017

Harlan Coben : Sans défense

Harlan Coben sans-defense

Un adolescent est retrouvé à Londres dix ans après avoir été kidnappé aux États-Unis. Que s’est-il passé ?

 

Patrick et Rhys, amis et voisins, ont été kidnappés alors qu’ils jouaient ensemble. Leurs parents ont versé une rançon mais les petits garçons n’ont jamais réapparu, laissant les deux familles dans l’angoisse et le doute. Dix ans plus tard, à Londres, Win, l’oncle de Rhys, croit reconnaître l’un des deux garçons. Il appelle en renfort son meilleur ami, le détective Myron Bolitar. Ils retrouvent Patrick mais Rhys reste introuvable. Peut-il encore être sauvé ? Que s’est-il passé pendant ces dix années ? Pourquoi Patrick refuse-t-il de confier ce qu’il a vécu ?

Publié dans:Auteurs en C, Coben harlan |on 30 août, 2017 |1 Commentaire »

Robert Charles Wilson : La cabane de l’aiguilleur

Robert Charles Wilson La cabane de l aiguilleur

A la mort de sa mère, Travis Fisher est recueilli par sa tante, Liza Burack, à la Haute Montagne. Malgré la Grande Dépression, la vie y est simple, rythmée par le travail à la fabrique de glace, les sermons à l’église baptiste et les sorties avec Nancy Wilcox. Travis en viendrait presque à oublier son statut d’inadapté. Mais il y a la mystérieuse Anna Blaise, elle aussi hébergée par les Burack. Qui est-elle vraiment ? Quel secret cache-t-elle dans sa chambre systématiquement close ?

Publié dans:Wilson Robert Charles |on 26 août, 2017 |1 Commentaire »

Deann Koontz : le monstre et l’enfant

Dean koontz le monstre et l'enfant

Les Naoli vinrent sur la terre en conquérants, tandis que les derniers hommes se cachaient dans les ruines de leur civilisation. Les deux races – humaine et naoli – étaient, intellectuellement, les plus puissantes de la Galaxie, destinées à être d’emblée d’irrémédiables ennemis.
Et puis Hulann le Naoli rencontra l’enfant Léo… et chacun devint un traître à sa race. Car seule la trahison permettait d’assurer l’avenir de chaque race.

 

Publié dans:Koontz Deann |on 21 août, 2017 |1 Commentaire »

Laëtitia Colombani : La Tresse

la-tresse-925079-264-432

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Publié dans:Auteurs en C, Colombani Laëtitia |on 21 août, 2017 |2 Commentaires »

Maxence Fermine : Le tombeau d’étoiles

le-tombeau-d-etoiles-42259

Je me suis toujours demandé s’il fallait raconter cette histoire. Lorsque j’y songe, tout cela ressemble à un naufrage. Il y a d’abord les souvenirs teintés de remords et de désespoir, souvenirs amers que je croyais à jamais enfouis dans les limbes de ma mémoire, adoucis, effacés même par le temps et l’oubli. Les blessures et les meurtrissures, les traumatismes, les choses tues, les interdits et les non-dit, ces océans de tristesse où l’on s’abîme à force de silence. Enfin il y a les albums de photographies anciennes que l’on feuillette en sachant toutefois que, dès la première page, les parfums du passé vous sauteront au visage et vous enivreront d’une fragrance mélancolique trop longtemps contenue.

Il faut parfois se faire violence pour faire resurgir des archives de la mémoire ce qu’elles contiennent de plus sombre, et exposer en pleine lumière ces zones d’ombre que l’on croyait ensevelies pour toujours.

Jusqu’à la mort de Roche, ce témoignage m’aurait paru indécent. Lui qui avait vécu tout cela, qui en était le principal protagoniste, n’en parlait jamais. C’était un accord tacite entre le monde et lui. Sa manière de se protéger et de se forger une carapace en apposant sur ces journées d’effroi le sceau du secret.

Julien Roche. Un homme d’une belle trempe, comme ses aïeux l’avaient été avant lui. De la race des solitaires, qui ne demandait rien à personne, et surtout qui n’attendait rien. De lui ou des autres. Un loup sorti de la meute. Et qui ne l’a jamais rejointe.

C’était mon ami. Peut-être l’unique. Qui peut savoir ces choses-là ? On croit longtemps vivre entouré de gens, de proches, d’une famille aimante. A force d’habitude, on se croit préservé à jamais du malheur et de la solitude, pièce indispensable dans la grande mosaïque du monde. Et puis, un jour, la mosaïque se fendille et les joints éclatent, jusqu’à ce que chacune des pièces qui constituaient cette étrange fresque humaine s’isole un peu plus des autres. Alors on se retrouve seul face à son reflet dans le miroir, seul dans le cortège des jours qui défilent, et on comprend qu’il n’en était rien.

Publié dans:Auteurs en F, Fermine Maxence |on 21 août, 2017 |1 Commentaire »

Sandrine Colette : Il reste la poussière

Sandrine Colette  Il reste la poussière

Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux.
Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l’a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.
Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille?

Publié dans:Colette Sandrine |on 11 août, 2017 |1 Commentaire »

Martine Delomne : Après les ténèbres

Martine Delomne Après les ténèbres

En posant les yeux sur ce tableau de Matisse, Marion ignorait quels terribles secrets elle allait déterrer…

Étudiante en droit et en histoire de l’art, Marion revient à Apt auprès de ses parents à l’occasion d’un stage chez Fabien Goldberg, notaire et homme politique à la carrière prometteuse. Troublé par le charme et l’enthousiasme de la jeune fille, celui-ci l’invite dans le domaine familial et lui fait admirer quelques peintures de grands maîtres. Une toile de Matisse retient l’attention de Marion. Ce Soleil couchant à Collioure ne fait-il pas partie des œuvres d’art disparues pendant la Seconde Guerre mondiale ?

Quel que soit le mystère qui se cache derrière cette découverte, il va bouleverser le destin de Marion et de ceux qu’elle aime…

Publié dans:Auteurs en D, Delomme Martine |on 11 août, 2017 |1 Commentaire »

Lauren St John : La course impossible

La course impossible de Lauren St John

Une chevauchée périlleuse de 2000 kilomètres à travers le Grand Ouest américain… pour le vainqueur, c’est la consécration et un prix de 250 000 dollars.

Alex, jeune anglaise de seize ans évadée d’un camp de rééducation, et Will, passionné de chevaux, sont tous les deux décidés à remporter cette épreuve. L’une veut sauver un mustang de l’abattoir, l’autre doit financer l’opération cardiaque de son père. Et rien de les arrêtera dans leur course vers la victoire: ni les dangers du parcours, ni les pièges tendus par leurs concurrents, et surtout pas les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre…

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam