Solène Bakowski : Une bonne intention

Solène Bakowski  Une bonne intention

« Tous passeront à côté du sacrifice de l’un, de la confiance aveugle de l’autre, tourneront
le dos à cet amour dingue, car c’est de ça qu’il s’agit, cet amour inconditionnel d’un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d’une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires. »

Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s’enlise dans le deuil et sa grand-mère s’efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l’école.
On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d’une bonne intention ?

Publié dans : Auteurs en B, Bakowski Solène |le 1 mai, 2018 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 1 mai 2018 à 16 h 22 min levasionparleslivres écrit:

    Magnifique histoire pleine d’émotion et de sensibilités.

    Une fois de plus on retrouve la plume riche et stylée de l’auteur. Les émotions sont bien décrites on n’a qu’une envie c’est d’aller à la fin de l’histoire même si on arrive à deviner le dénouement.

    Je vais guetter son prochain manuscrit….

    Répondre

Laisser un commentaire

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam