Archive pour juillet, 2018

Lisa Jewell : On se reverra

Lisa Jewell  On se reverra

Qui est cet homme assis sur la plage en pleine tempête, sur le lieu d’un crime commis vingt ans plus tôt  ? Il n’a pas de nom, pas de manteau, et a perdu la mémoire. Alice prend l’inconnu sous son aile et décide de l’héberger, sans savoir qu’il va bouleverser sa vie à jamais.

Au même moment, dans la banlieue de Londres, Lily attend en vain le retour de l’homme qu’elle vient d’épouser et dont la police tarde à signaler la disparition. Parviendra-t-elle à retrouver celui pour qui elle a tout abandonné  ?

Publié dans:Jewell Lisa |on 30 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Daniel Pennac : Mon frère

Daniel Pennac Mon frère

« Je ne sais rien de mon frère mort si ce n’est que je l’ai aimé. Il me manque comme personne mais je ne sais pas qui j’ai perdu. J’ai perdu le bonheur de sa compagnie, la gratuité de son affection, la sérénité de ses jugements, la complicité de son humour, la paix. J’ai perdu ce qui restait de douceur au monde. Mais qui ai-je perdu ? »

Publié dans:Pennac Daniel |on 30 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Tabitha Suzuma : Forbidden

Forbidden de Tabitha Suzuma

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Publié dans:Suzuma Tabitha |on 21 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Alexiane de lys : Le secret de Lomé

Alexiane de Lys Le secret de Lomé

Un destin à accomplir
Un peuple à libérer
Lomé mène une vie parfaite, jusqu’au jour où, lors d’une excursion, elle tombe au fond d’une grotte et resurgit dans une contrée inhospitalière et terriblement dangereuse : Bâl’Shanta. Dans ce monde peuplé de créatures extraordinaires, la jeune fille, qui a toujours obtenu ce qu’elle voulait, découvre une civilisation organisée en castes et se retrouve assimilée à celle des esclaves.
Pour survivre et espérer rentrer chez elle, Lomé devra faire preuve d’une grande force de caractère et se battre. Heureusement elle pourra compter sur le soutien d’alliés inattendus…

Publié dans:Auteurs en A, Auteurs en L, Lys Alexiane de |on 18 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Grégoire Delacourt : La femme qui ne vieillissait pas

Grégoire Delacourt La-femme-qui-ne-vieilliait-pas

«  À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément.  »

Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt.

Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes.

Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre.

Et puis, il y a Betty.

Publié dans:Delacourt Grégoire |on 18 juillet, 2018 |2 Commentaires »

Susie Jung-Hee Jouffa : Journal intime d’un chat acariâtre – Tome 2 – Le retour

Jouffa Susie - Pouhier Frédéric - Journal intime d’un chat acariâtre tome 2

Dans ce livre à mourir de rire, retrouvez le quotidien d’un chat hors du commun. et pourtant si réaliste ! Après avoir bourlingué de foyer en foyer, Edgar est maintenant bien installé dans la famille Crétin. Mais son petit confort va bientôt être perturbé par l’arrivée d’un… bébé ! « 7 avril   Ça y est, Séverine est de retour à la maison avec le bébé. Je ne suis pas vraiment un froussard mais le bébé me fait un peu peur. C’est la première fois que je vois un humain de cette taille-là. Il est aussi petit que moi mais bien moins mignon. Il est tout rose, sans poils et son langage est des plus primaires. »   Frédéric Pouhier est auteur de nombreux livres d’humour chez First et de One-man show. Susie Jouffa est auteur, communicante, amoureuse des chats en général… et du sien en particulier

Publié dans:Auteurs en J, Jouffa Susie Jung-Hee |on 16 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Jouffa Susie , Pouhier Frédéric : Journal intime d’un chat acariâtre tome 1

Jouffa Susie - Pouhier Frédéric - Journal intime d’un chat acariâtre tome 1

Dans ce livre à mourir de rire, découvrez le quotidien d’un chat hors du commun. et pourtant si réaliste ! Vous allez adorer le détester ! « Je me présente, je suis un petit chat de 6 mois, vif, intelligent, beau, facile à vivre et modeste. Après avoir bourlingué de foyer en foyer, je viens d’être recueilli par une famille tout à fait détestable. Je ne connais pas leur nom, appelons-les la famille Crétin, ça leur va à merveille. Je vais vous raconter mon quotidien. » « Si je devais résumer ma philosophie de vie en une phrase, ce serait :« Un esprit sain dans un coussin. » » « Quand je m’ennuie, je mange. Quand je suis heureux, je mange. Quand je suis triste, je mange. Mais qu’on ne vienne pas me dire que je suis gourmand, ça va m’énerver, et quand je suis énervé, je mange. » « 22 novembre, 75e jour de captivité. Ce matin, action coup de poing ! J’ai décapité une souris et leur ai apporté le corps sur leur lit. Cette action barbare est nécessaire pour faire comprendre à mes geôliers de quoi je suis capable. La mission a lamentablement échoué, ils se sont extasiés bêtement à grand renfort de paroles onctueuses et condescendantes: « mais quel bon chat, c’est un bon chasseur, ça ! ». Je crois que je vais devoir monter d’un cran en violence… » Frédéric Pouhier est auteur de nombreux livres d’humour chez First et de One-man show. Susie Jouffa est auteur, communicante, amoureuse des chats en général… et du sien en particulier.

Publié dans:Jouffa Susie Jung-Hee |on 16 juillet, 2018 |2 Commentaires »

Hinckel Florence : #Bleue

Hinckel Florence #Bleue

Imaginez un monde où la loi oblige à être heureux à tout prix…Silas vit dans une société où tout est fait pour vivre sereinement. Chaque jour, la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle efface les souvenirs douloureux. Plus de deuil ou de dépression, juste un point bleu au poignet comme signe d’une souffrance évitée. Sur le Réseau, les gens partagent tous leurs faits et gestes,  » veillant  » les uns sur les autres. Silas est un grand romantique : il préfère garder pour lui les moments intenses de sa relation avec l’incandescente Astrid… Mais quand sa petite amie se fait renverser par une voiture, il est immédiatement emmené par les agents de la CEDE.
Pour oublier.

Publié dans:Hinckel Florence |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Milena AGUS : Terres Promises

Milena AGUS, Terres Promises

La terre promise, tout le monde la cherche. Pour Raffaele, de retour en Sardaigne juste après la guerre, elle se situe sur le Continent. Mais une fois là-bas, Ester, sa jeune épouse, a le mal du pays, elle qui était pourtant si pressée d’en partir… Alors la famille y retourne. Leur fille, Felicita, s’adapte aux humeurs locales et s’initie avec la même conviction au communisme et au sexe. De ses amours naîtra Gregorio, drôle de petit bonhomme qui trouvera sa voie dans la musique. Au fil des ans et des rencontres, ils avanceront dans leurs vies imparfaites, croisant la route d’autres êtres en quête de bonheur. Pour tous, Felicita est l’indispensable pivot. Car à ses yeux les gentils ne sont pas des perdants et la terre promise est au coin de la rue. Une saga familiale décalée, portée par une héroïne qui ressemble comme une soeur à Milena Agus.

Publié dans:Agus Milena |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Heather Morris : Le tatoueur d’Auschwitz

Le tatoueur d’Auschwitz de Heather Morris.

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.

Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse  : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.

L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au cœur de l’enfer.

Publié dans:Morris Heather |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »
123

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam