Archive pour juillet, 2018

Swann Achor : Comment devenir un optimiste contagieux

Comment devenir un optimiste contagieux

L’optimisme est un état d’esprit. Il est possible de le cultiver, de surmonter le cynisme ambiant et de retrouver dynamisme et inspiration.
Ce n’est pas le succès qui apporte le bonheur mais le bonheur qui entraîne le succès, comme le montrent les dernières recherches en neurosciences. Autrement dit, c’est notre état d’esprit qui change notre vie et favorise la réussite.
Mais comment apprendre à voir son possible dans chaque situation au lieu de s’y noyer ? Comment ne pas sucomber au stress et retrouver confiance en soi ?
Shawn Achor nous aide à remodeler notre cerveau par des exercices simples. Une méthode qui a fait ses preuves et changera durablement votre vie.

Publié dans:Achor Swann |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Anne-Sophie-Girard : La femme parfaite est une connasse tome 2 : Le retour

La-femme-parfaite-est-une-connae tomme 2 Anne-Sophie Girard

Voici enfin la suite tant attendue de La femme parfaite est une connasse !Pourquoi une suite ? Mais parce que la connasse ne meurt jamais !Avec humour et légèreté, les auteurs continuent de s’attaquer à celle qui les fait tant culpabiliser : la « femme parfaite ».Vous y découvrirez de nouvelles théories telles que le « frisson de la honte » ou la technique « tiré/décalé », mais vous apprendrez aussi « comment reconnaître l’homme parfait », « comment savoir qu’on ne vit pas dans une comédie romantique américaine », ou le concept universel du « mec à trois bières ».Bref, tout ce qu’il faut pour assumer enfin votre imperfection

Publié dans:auteurs en G, Girard Anne-Sophie |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Anne-Sophie-Girard : la femme parfaite est une connasse tome 1

La-femme-parfaite-est-une-connae. tome 1 Anne-sophie Grarard jpg

Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs. * Il peut également être lu par les hommes qui n’ont pas peur de découvrir ce que les filles se racontent entre elles dès qu’ils ont le dos tourné…

Publié dans:Girard Anne-Sophie |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Serge Le Gall : Belle île amère

Belle Ile amère de Serge Le Gall

Maintenant, ils me portent. J’ai un dernier sursaut pour leur montrer que je suis vivante. Ultime témoin de ma propre exécution. Que le remords les ronge à jamais.  » Robert Draner, dit « Le Renard », journaliste indépendant, enquête sur les enfants d’Argentine volés dans les années soixante-dix par des militaires de la dictature. Avec le concours de Julieta Heras, pigiste dans un journal associatif de Buenos Aires, il se lance sur les traces des tortionnaires. C’est à Belle-Ile que leur quête pour éclairer l’Histoire les entraîne au moment où Landowski y séjourne une nouvelle fois. Il suffit d’un crime pour brancher le célèbre commissaire De Buenos Aires à Belle-Ile en passant par Quiberon, La Trinité-sur-Mer et même Hondarribia en Espagne, les acteurs de ce jeu de piste mortel cherchent à faire la lumière sur cette douloureuse affaire. Mais la vérité se paie… cher !

Publié dans:Le Gall Serge |on 15 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Eva Ibbotson :Un chien pour toujours

Eva Ibbotson un chien pour toujours

Hal rêve d’avoir un chien pour compagnon. Ses parents ont toujours refusé, alors quand son père l’emmène à l’agence «Chiens pour tous», le jeune garçon est fou de joie. Il choisit Flocon, un jeune bâtard tout blanc. Lorsqu’il comprend que c’est juste un chien de location, Hal, désespéré, n’a d’autre issue que de s’enfuir avec lui afin qu’ils soient ensemble pour toujours. Commence alors un long voyage plein de dangers et de rencontres aussi savoureuses qu’inoubliables en compagnie d’une petite fille et de cinq chiens sans maître.

Publié dans:Ibboston Eva |on 10 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Vanessa Vale : La chevauchée sauvage

Vanessa Vale La chevauchée sauvage

Ils vont la posséder. Tous les deux. Mais elle ne le sait pas encore.

La vie de Catherine est à New York et la propriété dont elle a hérité est à Bridgewater, dans le Montana. En retournant dans la ville qu’elle visitait enfant, chaque été, des souvenirs enfouis depuis longtemps refont surface ainsi que son désir pour non pas un, mais deux, adolescents désormais devenus de vigoureux cow-boys. Les deux cousins Jack et Sam Kane. Heureusement pour elle, à Bridgewater, un cow-boy en cache toujours un autre.

Dans cette version contemporaine du best-seller de USA Today, la série Bridgewater Ménage par Vanessa Vale, Catherine est obligée de choisir la vie qu’elle veut vraiment : avocate dans une grande métropole ou cowgirl dans une petite ville avec deux hommes qui aiment bien avoir une monture entre leurs cuisses.

Publié dans:vale Vanessa |on 7 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Sarah Everette : La fille sans passé

Sarah Everette  La fille sans passé

Depuis qu’Addison a subi un accident, elle a des trous de mémoire et elle parle à un garçon qu’elle est la seule à voir. Est-elle en train de devenir folle ? Addison décide de s’inscrire à un programme médical qui est censé lui permettre de récupérer la mémoire. Mais rapidement, elle découvre que ce n’est pas sa première visite à la clinique : elle y est déjà venue pour effacer certains de ses souvenirs… Dont le souvenir d’un garçon. Qui est ce garçon ? Pourquoi l’a-t-elle effacé ? L’a-t-elle aimé ? Addison est prête à tout pour le retrouver et retrouver celle qu’elle a été…

Publié dans:Everette Sarah |on 7 juillet, 2018 |2 Commentaires »

Karen Joy Fowler : Nos années sauvages

Karen Joy Fowler  Nos années sauvages

 

Il était une fois deux soeurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler… jusqu’à aujourd’hui. C’est l’histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa soeur pas tout à fait comme nous…

Publié dans:Folwler Joy karen |on 7 juillet, 2018 |1 Commentaire »

Amanda Prowse : L’autre femme de mon mari

L’autre femme de mon mari, Amanda Prowse

« Phil se contenta de charger ses sacs dans la camionnette, d’embrasser les filles et d’ignorer sa femme, comme si cela leur simplifiait les choses. Puis il franchit le seuil, ferma la porte, laissant derrière lui douze ans de mariage. Et aussi simplement que ça, il fut parti. » Rosie Tipcott a tout pour être heureuse : un mari merveilleux, deux filles délicieusement espiègles, et une jolie maison en bord de mer. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle remercie sa bonne étoile. Quand son mari la quitte du jour au lendemain pour une autre femme, et réclame la garde des enfants, son monde s’effondre. Le moment est venu de se poser une question : que reste-t-il de sa vie ? Dépossédée à la fois de son rôle d’épouse et de mère, saura-t-elle trouver la force de se reconstruire ?

Publié dans:Prowse Amanda |on 6 juillet, 2018 |Pas de commentaires »

Samia Jaber : Le jour où j’ai dit non

Sonia Jaber Le jour ou j'ai dit non

16 octobre 2013, cour d’assises du Val-de-Marne. Samia Jaber, tremblante, est entourée de ses deux avocates, Maître Tomasini et Maître Bonaggiunta. Ce n’est pas elle qui est jugée aujourd’hui, mais son ancien compagnon, avec qui elle a eu une petite fille. Il sera reconnu coupable et condamné pour l’avoir battue et violée, un soir de décembre 2010. Le viol conjugal est encore tabou dans notre société, mais pourtant bien réel. Non, le corps d’une femme n’appartient pas à son conjoint et, oui, elle peut ne pas être consentante lorsque ce dernier désire un rapport sexuel. L’acte forcé n’est pas anodin, il méprise la victime, viole son intimité, nie son identité et lui signifie que l’homme la possède, au même titre qu’un objet. Pourtant, la loi ne reconnaît le viol conjugal en tant que crime que depuis 1990. Comment trouver le courage de porter plainte quand votre agresseur n’est autre que votre conjoint ? Où trouver la force de se reconstruire ?

Publié dans:Jabert Samia |on 6 juillet, 2018 |1 Commentaire »
123

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam