Eric Le Nabour : La dame de Kyoto

Eric Le Nabour  La dame de Kyoto

Kyoto, 1904. Depuis l’assassinat de ses parents, riches industriels de la soie, Myako Matsuka subit la tutelle de son frère Naoki. Lorsque celui-ci part pour le front de la guerre russo-japonaise, elle doit gérer seule l’entreprise familiale. Myako découvre alors avec horreur les conditions de travail des ouvrières et n’hésite pas à transgresser les consignes de son frère, révélant un tempérament fier et indépendant. Mais l’amour trouble qu’elle porte à un diplomate anglais, Allan Pearson, de même que l’intrusion dans sa vie d’un jeune Français passionné d’estampes, Martin Fallières, vont brouiller les cartes. Torturée par le mystère de la mort de ses parents, déchirée entre ses instincts amoureux, ses responsabilités professionnelles et la fi délité qu’elle doit à sa famille, Myako va devoir choisir. Des choix douloureux qui feront éclater une vérité non moins tragique sur son passé et orienteront son avenir dans un sens bien différent de celui qu’elle envisageait

 

Publié dans : Auteur en N, Nabour Eric le |le 20 octobre, 2018 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 20 octobre 2018 à 14 h 53 min levasionparleslivres écrit:

    Kyoto au début du XX e siècle. Un joli voyage ouvert sur la découverte du Japon face à l’occident.

    Le roman manque toutefois d’un peu de suspens mais reste très agréable à lire

    Répondre

  2. le 5 octobre 2019 à 16 h 48 min levasionparleslivres écrit:

    Deuxième lecture de ce roman ce qui m’a permis de plus me concentrer sur je jeu amoureux des protagonistes.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à relire cet ouvrage

    Répondre

Laisser un commentaire

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam