Franck THILLIEZ : Le manuscrit inachevé

Franck THILLIEZ  le manuscrit inachevé

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. À la station-service où a été vu le
conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire
du véhicule.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées.
Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Publié dans : Auteur en T, Thilliez Franck |le 28 octobre, 2018 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 29 octobre 2018 à 9 h 13 min naty2703 écrit:

    Au début de la lecture, la première chose qui vient à l’esprit, c’est que c’est un roman imbriqué dans un roman lui même imbriqué dans un roman. Très étrange comme sensation de lecture. Parfois je me suis demandé dans quel livre j’étais, celui écrit par Léane, celui de Traskman ou celui de Thilliez.

    L’histoire m’a happé et je n’ai pas pu m’en échapper. Nous sommes plongés dans l’horreur, des jeunes filles enlevées, violées et tuées. Un père qui jusqu’au bout recherche sa fille. Une mère écrivain qui elle même écrit un livre qui se nomme le manuscrit inachevé.

    J’ai adoré du début à la fin quoique celle ci me laisse perplexe mais je n’ai peut être pas su décrypter les codes du livre.

    Répondre

  2. le 5 novembre 2018 à 11 h 09 min levasionparleslivres écrit:

    Je ne reviendrais pas sur le début du livre qui j’avoue m’a plutôt dérangé, limite d’abandonner ma lecture.

    Heureusement une fois dans le vif du sujet impossible de poser celui-ci.

    Une très net différence de style toutefois entre les écrits de Traskman et ceux de Thilliez. J’avoue avoir préféré celui de Traskman mais on serait resté dans l’interrogation au sujet de certains personnages

    Répondre

Laisser un commentaire

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam