Archive pour janvier, 2019

Georges Orwell : 1984

Georges Orwell  1984

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée. »

Publié dans:Auteur en O, Orwell Georges |on 27 janvier, 2019 |1 Commentaire »

Franck Thilliez : Puzzle

Franck Thilliez Puzzle

Accepteriez-vous de mourir… dans un jeu ?

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.

Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.

Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir.

Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.

Paranoïa peut alors réellement commencer…

 

Publié dans:Auteur en T, Thilliez Franck |on 27 janvier, 2019 |1 Commentaire »

Katharina Winkler : Les Bijoux bleus

les-bijoux-bleus-997284-264-432

Des étoiles plein les yeux, l’innocente Filiz, treize ans, demande à l’arbre sacré de son village reculé de Turquie si le jeune Yunus deviendra son mari.

La réponse ne tarde pas.

Le mariage est un tourbillon.

Il sera consommé dès la fin de la découpe du gâteau blanc meringue avec le rituel du drap taché du sang de la “petite vierge”.

Très vite, tout est noyé de bleu dans le quotidien de la jeune fille.

Yunus s’emporte fréquemment contre son épouse, sous le toit de l’“araignée”, la mère du garçon.

Alternant silence dédaigneux et méchanceté tranchante, la belle-mère et le mari, fort de son droit d’époux, tissent une toile de terreur qui emprisonne Filiz, recluse dans sa condition de femme mariée.

La sexualité conjugale est viol quotidien.

Les bijoux bleus ne tardent pas à recouvrir son corps, sur lequel, au gré des fractures, apparaissent bientôt des reliefs, fruits de la tyrannie exercée par Yunus.

Et le ventre s’arrondit. Trois fois. Pour trois enfants issus d’un foyer à feu et à sang.

Puis c’est l’exode vers l’Autriche. La rencontre avec la langue allemande, les jeans, l’apprentissage de la conduite, les femmes aux cheveux découverts et détachés. Une lueur d’espoir.

Basé sur des faits réels, baigné de couleurs et de lumière, et d’une extraordinaire poésie, ce roman donne forme et voix à une violence comme ritualisée, trop souvent tue.

Publié dans:Auteurs en W, Winkler Katharina |on 25 janvier, 2019 |2 Commentaires »

John Maxwell Coetzee : L’Abattoir de verre

l-abattoir-de-verre-1077628-264-432

Une femme, écrivain, face aux assauts de la vieillesse. Chaque jour qui passe la rapproche de l’ombre, et elle constate, avec calme et lucidité, la déliquescence de ses facultés mentales. Autour d’elle se pressent les enfants, qui s’inquiètent pour elle, l’admonestent de quitter l’Australie pour les rejoindre. Elle s’y refuse pourtant, préférant affronter l’inéluctable dans la liberté et l’indépendance de la solitude, s’interrogeant jusqu’au bout, sans relâche, sur le sens de sa propre existence et sur la nature profonde de notre humanité.

En sept tableaux romanesques, J. M. Coetzee nous offre un somptueux portrait de femme et une leçon de littérature, aussi dense que brève. Dans une langue d’une épure admirable, il touche au cœur de nos interrogations les plus complexes et universelles (que restera-t-il de nous lorsque nous serons partis ? que transmet-on à ceux qui restent ?) et les affronte sans jamais se départir de sa suprême élégance, de sa dignité et de son humilité.

Publié dans:Auteurs en C, Coetzee John Maxwell |on 25 janvier, 2019 |2 Commentaires »

Sire Cédric : Du feu de l’enfer

du-feu-de-l-enfer-886021-264-432

Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s’intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l’épreuve les liens du sang.

Sire Cedric revient en chef d’orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps tortués. Subtil et maîtrisé, ce conte d’horreur moderne allie à la justese d’une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.

Publié dans:Auteur en S, Sire Cédric |on 24 janvier, 2019 |3 Commentaires »

Michaël Fenris : Neige

298aa79dc263866c75b23c7cb4017016de338af3

Tom et Marjorie Roberts, sur un coup de tête de cette dernière, décident de s’offrir un séjour dans le petit village enneigé de Hampton, au pied du Glacier National Park dans le Montana. À peine arrivés pour leur première sortie en motoski, les résidents d’Hampton découvrent les restes d’un cerf, à moitié enterré et dévoré. Alors qu’ils se perdent en conjecture pour comprendre ce qui a pu se passer, leur hôte prévient les Rangers de la ville toute proche. Mais bientôt, la tempête approche, des bruits de grignotement suspects leur parviennent, et les Rangers disparaissent à leur tour…

Publié dans:Auteurs en F, Fenris Michael |on 24 janvier, 2019 |1 Commentaire »

Rosella Postorino : La goûteuse d’Hitler

la-gouteuse-d-hitler-1154188-264-432

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa.

Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire.

Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

Couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello, ce roman saisissant est inspiré de l’histoire vraie de Margot Wölk. Rosella Postorino signe un texte envoûtant qui, en explorant l’ambiguïté des relations, interroge ce que signifie être et rester humain.

Publié dans:Auteur en P, Postorino Rosella |on 24 janvier, 2019 |2 Commentaires »

Gilles Legardinier : J’ai encore menti !

j-ai-encore-menti-1111574-264-432

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ?

Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire.

La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’univers… Libérée des a priori, portée par un cœur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même…

Publié dans:Auteurs en L, Legardinier Gilles |on 24 janvier, 2019 |1 Commentaire »

Delphine Roux : [Kokoro]

kokoro-943771-264-432

Dans ce roman se fait entendre une voix ténue et obstinée, attentive aux mouvements subtils de la nature et des âmes. Koichi et sa sœur Seki n’avaient que douze et quinze ans lorsque leurs parents ont disparu dans un incendie. Depuis, ils ont le cœur en hiver. Seki s’est réfugiée dans la maîtrise et la réussite professionnelle. Koichi, lui, s’est absenté du monde, qu’il regarde en proximité. Mais le jour où il apprend que sa sœur va mal, très mal, Koichi se réveille et pose enfin les actes qui permettront à chacun de renouer avec un bonheur enfoui depuis l’enfance.

Publié dans:Auteurs en R, Roux Delphine |on 24 janvier, 2019 |2 Commentaires »

Jo Witek ; Mauv@ise connection

mauvaise-connexion-325430-264-432

Entre ennui et conflits avec sa mère qui l’élève seule, Julie, 14 ans, rêve de mannequinat et attend le grand amour. Lorsqu’elle entre en contact avec Laurent sur Internet, elle pense l’avoir trouvé. Laurent prétend avoir 20 ans et lui promet de l’aider à se constituer un book. Il se fait de plus en plus pressant et la convainc de poser nue devant la webcam.

Publié dans:Auteurs en W, Witek Jo |on 24 janvier, 2019 |2 Commentaires »
12

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam