John Maxwell Coetzee : L’Abattoir de verre

l-abattoir-de-verre-1077628-264-432

Une femme, écrivain, face aux assauts de la vieillesse. Chaque jour qui passe la rapproche de l’ombre, et elle constate, avec calme et lucidité, la déliquescence de ses facultés mentales. Autour d’elle se pressent les enfants, qui s’inquiètent pour elle, l’admonestent de quitter l’Australie pour les rejoindre. Elle s’y refuse pourtant, préférant affronter l’inéluctable dans la liberté et l’indépendance de la solitude, s’interrogeant jusqu’au bout, sans relâche, sur le sens de sa propre existence et sur la nature profonde de notre humanité.

En sept tableaux romanesques, J. M. Coetzee nous offre un somptueux portrait de femme et une leçon de littérature, aussi dense que brève. Dans une langue d’une épure admirable, il touche au cœur de nos interrogations les plus complexes et universelles (que restera-t-il de nous lorsque nous serons partis ? que transmet-on à ceux qui restent ?) et les affronte sans jamais se départir de sa suprême élégance, de sa dignité et de son humilité.

Publié dans : Auteurs en C, Coetzee John Maxwell |le 25 janvier, 2019 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 27 janvier 2019 à 12 h 07 min Séverine écrit:

    Expérience difficile que ce recueil de sept histoires. J’ai trouvé le style très intellectuel, dans les hautes sphères et je ne m’y suis pas sentie bien. La première histoire du chien agressif, celle de la femme mariée adultère, la vieillesse d’une mère et son déclin intellectuel, les chats errants et la vie animale des chèvres ou des poussins… trop de de dialogues et de pensées décrochées de mes compétences. Je suis en total décalage avec ce livre. J’ai essayé mais non, je reste en dehors des mots que j’ai lus.

    Répondre

  2. le 27 janvier 2019 à 12 h 39 min naty2703 écrit:

    Parfois on se demande si les auteurs ne s’écoutent pas un peu trop…

    Répondre

Laisser un commentaire

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam