Dominique Sigaud : La malédiction d’être une fille

Dominique Sigaud, la malédiction d’être une fille

« Les violences faites aux filles sont des désastres individuels et collectifs. Pour que nous y mettions fin, encore devons-nous les désigner. C’est à quoi humblement, je m’attelle, avec d’autres, pour qu’on ne puisse pas dire à leur sujet je ne savais pas . » Dominique Sigaud

Une fille sur 5, dans le monde, subit des violences sexuelles avant 18 ans. En France, 40% des viols et tentatives de viol concerneraient des mineures de moins de 15 ans. Au Royaume-Uni, 21% des filles de moins de 16 ans ont été victimes d’abus sexuel. Des millions subissent des mutilations sexuelles, sont mariées avant 16 ans, sont tuées.
Pourquoi ? Sinon en raison d’un ordre de domination, écartant le légitime désir des filles de ne pas être violées, mutilées, maltraitées et d’accéder à leur propre désir ?

Loin de se limiter à recenser des faits dans toute leur brutalité, Dominique Sigaud réunit pour la première fois des situations contemporaines affectant universellement les filles.

Publié dans : a classer |le 2 décembre, 2019 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 4 décembre 2019 à 8 h 35 min Séverine écrit:

    J’ai lu ce livre comme on prend une claque sans la voir venir… Je savais que la condition féminine devait évoluer mais ce constat concis et précis fait froid dans le dos. L’approche journalistique de l’auteure est bien menée et chaque ligne apporte un constat de la fragilité des femmes et des horreurs de traitements qui leur sont infligés même en 2019. Inceste, mariages forcés, lapidations, violences physiques ou morales, viols, meurtres pour l’honneur, prostitution, tourisme sexuel… Il faut que le monde soit conscient que la barbarie de perpétue mais pas seulement loin de nous comme en Afrique ou en Asie. Les pays dits civilisés ont aussi leur part de responsabilité et des atrocités perpétrées même sur le sol français. Si la prise de conscience pouvait faire évoluer les choses… si les hommes étaient moins des animaux et plutôt des êtres de raison…

    Répondre

Laisser un commentaire

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam