Archive pour avril, 2020

Christine Orban : Est-ce que tu danses la nuit ?

est-ce-que-tu-danses-la-nuit-1303945

« Je voulais raconter l’histoire d’une attirance irrésistible. Raconter l’échec de la morale confrontée au désir. Raconter un amour déplacé. »

Christine Orban

Publié dans:Auteur en O, Orban Christine |on 28 avril, 2020 |1 Commentaire »

Emma Sternberg : Cinq ami(e)s au soleil

cinq-ami-e-s-au-soleil-1303857

Quand Linn surprend son fiancé dans les bras de sa meilleure amie, elle est désespérée. Au même moment, elle apprend que sa lointaine tante Dorothy lui lègue une maison dans l’État de New York.

Linn traverse aussitôt l’Atlantique pour découvrir, dans les Hamptons, la grande demeure au bord de la mer, pleine de charme et un rien délabrée, qui désormais lui appartient.

Surprise ! Elle est encore habitée par les colocataires de tante Dorothy, cinq seniors complices qui aiment la vie et savourent chaque moment.

Adoptée par cette communauté atypique, Linn se laisse charmer par leur philosophie et leur humour. Et reprend doucement goût à l’existence.

Elle qui était décidée à vendre la maison pour empocher l’héritage se prend à douter. D’autant que Ted, le fils d’une de ses nouvelles amies, ne la laisse pas indifférente…

Publié dans:Auteur en S, Sternberg Emma |on 28 avril, 2020 |1 Commentaire »

Virginie Paquier : Deuxième étage, rayon hommes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mina travaille aux Galeries, au deuxième, l’étage des « hommes ». Très secrète, ses collègues se demandent ce qu’elle dissimule et pourquoi elle se tient toujours à distance, en retrait. Elle, ne pense qu’à son rituel quotidien ; prendre en photo certains de ses clients, en cachette.

Publié dans:Auteur en P, Paquier Virginie |on 28 avril, 2020 |1 Commentaire »

Daniel Pennac : La Loi du rêveur

la-loi-du-reveur-1292314

«L’ampoule du projecteur a explosé en plein Fellini. Minne et moi regardions Amarcord du fond de notre lit.

— Ah! Non! Merde!

J’ai flanqué une chaise sur une table et je suis monté à l’assaut pour changer l’ampoule carbonisée. Explosion sourde, la maison s’est éteinte, je me suis cassé la figure avec mon échafaudage et ne me suis pas relevé.

Ma femme m’a vu mort au pied du lit conjugal.

De mon côté je revivais ma vie. Il paraît que c’est fréquent. Mais elle ne se déroulait pas exactement comme je l’avais vécue.»

Publié dans:Auteur en P, Pennac Daniel |on 19 avril, 2020 |1 Commentaire »

Sylvain Tesson : La Panthère des neiges

la-panthere-des-neiges-1258500

«– Tesson ! Je poursuis une bête depuis six ans, dit Munier. Elle se cache sur les plateaux du Tibet. J’y retourne cet hiver, je t’emmène.

– Qui est-ce ?

– La panthère des neiges. Une ombre magique!

– Je pensais qu’elle avait disparu, dis-je.

– C’est ce qu’elle fait croire.»

Publié dans:Auteur en T, Tesson Sylvain |on 19 avril, 2020 |1 Commentaire »

Didier Fossey : Ad Unum

ad-unum-842381

Paris, Février 2011, le froid, la neige, le verglas. Un délinquant notoire est retrouvé pendu, portant une inscription sur son front : « Ad Unum », dont la traduction signifie « Jusqu’au dernier ».

Deux autres victimes ont déjà été découvertes dans les mêmes conditions. Quelles sont les motivations du tueur qui s’avère méthodique et discret ?

L’enquête s’avère difficile pour le Commandant Boris Le Guenn et les membres de son groupe, le tueur n’hésitant pas à les impliquer personnellement dans sa descente aux enfers pour arriver à ses fins.

Mais tout bon rouage est susceptible d’être grippé Même si ce ne sera pas sans dégâts

Publié dans:Auteurs en F, Fossey Didier |on 17 avril, 2020 |1 Commentaire »

Françoise Bourdin : Face à la mer

face-a-la-mer-800724

Mathieu tient une librairie indépendante sur la côte normande depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à sa librairie et s’est battu tous les jours sans relâche et sans jamais prendre de vacances. Cela lui a valu un divorce et de ne pas voir grandir sa fille mais sa renommée dépasse sa ville et son personnel l’admire au plus haut point. La réussite a pourtant un prix et un jour, c’est le burn-out : impossible pour Mathieu de passer la porte de sa librairie. Ses proches s’inquiètent de ne plus le reconnaître.

Mathieu décide alors de tout plaquer et de partir se réfugier dans la maison de son vieil ami César, à Sainte-Adresse, achetée en viager à ce dernier, qui ne pouvait vivre avec sa petite retraite. César dont la disparition quelques mois plus tôt semble avoir laissé dans sa vie un vide bien plus grand qu’il ne l’aurait imaginé.

Tous se succèdent auprès de Mathieu dans sa nouvelle maison. Sa compagne impuissante, son ex-femme alertée par leur fille, jusqu’à chacun de ses quatre frères se demandant combien de temps durera encore ce fichu burn-out qui n’arrange personne. Tous, sauf sa propre mère. Comme à son habitude, son dernier fils est le cadet de ses soucis. Il ne sera jamais à la hauteur de ses frères aînés, il n’a jamais su bien faire depuis le jour où il a décidé d’être un garçon au lieu de la fille qu’elle espérait tant – elle lui fera toujours payer cette contrariété originelle.

Aucun des proches de Mathieu ne saura le ramener à la raison. Et c’est encore dans l’adversité qu’il sera le meilleur et trouvera comment redonner un sens à sa vie : lorsque certains remettront en doute son amitié avec César et, surtout, mettront en danger sa librairie…

Publié dans:Auteurs en B, Bourdin françoise |on 13 avril, 2020 |1 Commentaire »

Patrick Röhr : Une vie pour une autre

une-vie-pour-une-autre-1072805

Encouragé par la publication de ses deux premiers romans – qu’il qualifie lui-même de « galops d’essai » -, l’auteur nous dévoile enfin toute l’étendue de son talent à travers ce nouveau thriller beaucoup plus abouti, baigné d’un soupçon du mystérieux propre à Marc Lévy et Guillaume Musso.

L’ambiance, résolument différente des deux premiers ouvrages, nous plonge au sein de la Direction Régionale de la Police Judiciaire de Versailles où le romancier a été confronté, durant plus de deux décennies, aux malfrats les plus coriaces.

Son expérience en la matière transpire à chaque page de l’histoire qui voit la collaboration d’un amnésique et d’une enquêtrice de la section criminelle.

Cette alliance improbable permettra-t-elle de résoudre une série de meurtres sans lien apparent ?

L’étrange perte de mémoire dissimule-t-elle une fourbe implication dans ces sordides homicides ?

De surprises en rebondissements, de découvertes en révélations, le lecteur est tenu en haleine jusqu’aux dernières pages de ce nouveau roman.

Une réussite !

Publié dans:Auteurs en R, Rohr Patrick |on 13 avril, 2020 |1 Commentaire »

Lorris Murail : Douze ans, sept mois et onze jours

douze-ans-sept-mois-et-onze-jours-723996

Lorsque Walden monte dans la voiture dark cherry de son père, il ne se doute pas que celui-ci va l’emmener dans les forêts du Maine et l’abandonner, tout seul, dans une cabane en bois. Walden va devoir apprendre à survivre avec juste quelques boîtes de conserve, deux livres ennuyeux et une carabine. Mais pourquoi son père l’a-t-il abandonné? Est-ce vraiment pour que Walden grandisse? Ou peut-être y a-t-il une autre raison, plus sombre…

Publié dans:Auteur en M, Murrail Lorris |on 13 avril, 2020 |1 Commentaire »

Cécile Chomin : 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas)

7-bonnes-raisons-de-rester-celibataire-ou-pas-1190214

Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d’entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît.

Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère !

Publié dans:Auteurs en C, Chomin Cécile |on 13 avril, 2020 |1 Commentaire »
12

Lecture Poupon |
Velouria |
Oceiraconte |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Acrolire2
| Booksmadness
| Amarosam